Olivia Camplez : l’entrepreneuse française exilée au Brésil

Après 7 années passées dans le secteur du e-commerce, Olivia Camplez s’est envolée pour São Paulo en 2012 et a créé son concept store de beauté Dominique.
Rencontre…
© Oui Simone

Bonjour Olivia, pourriez-vous nous décrire votre parcours en quelques mots ?

Je m’appelle Olivia, j’ai 37 ans et je suis née et ai grandi à Paris. J’ai étudié la Littérature à La Sorbonne puis j’ai fait l’EM Lyon, une école de commerce.

En 2005 j’ai commencé à travailler chez Apple où je m’occupais de la partie Online des accessoires Mac et iPod puis j’ai rejoint le groupe Pixmania qui était à l’époque le leader européen du e-commerce. J’y ai travaillé pendant 7 ans en tant que Directrice des Opérations et membre du Conseil de Direction.

En 2013 j’ai décidé de changer de vie et je suis partie vivre au Brésil à São Paulo où j’ai monté (avec l’appui de Joëlle) le concept store de beauté Dominique.

© Dominique Maison de Beauté

Comment avez-vous découvert Joëlle Ciocco ?

J’ai connu Joëlle quand j’avais 14 ans, et je ne l’ai jamais quittée. C’est une amie d’enfance qui me l’a présentée et toute ma famille est devenue addict après le premier soin.

Quel a été votre premier cosmétique Joëlle Ciocco Paris et quel est votre favori ?

Le premier produit a été le Lait Onctueux Capital et le produit qui ne me quitte jamais est le Précieux Cérat.

Pourquoi lui faites-vous confiance ?

Je lui fais confiance pour ma peau et pour la vie en général. Joëlle a en plus de la passion et de la connaissance scientifique la vision  « terrain ». Tous ses produits sont créés pour répondre à un besoin (stress, pollution, soleil, écran total…) et continuent d’évoluer au fil des années en répondant à des nouvelles problématiques. Quasiment aucune marque de cosmétique n’a la vision transversale de Joëlle : du patient à la formulation à la production.

En terme de cosmétique, que privilégiez-vous ?

Je suis extrêmement sensible aux odeurs. C’est pour cela que j’aime autant les produits de Joëlle qui comme elle le dit souvent sont sensuels. Il faut une bonne odeur en plus de la texture. Et bien sûr l’efficacité qui passe par la qualité des ingrédients et le processus de fabrication. C’est quasiment impossible d’avoir de la qualité quand il y a de la quantité et encore plus en cosmétique.

© Dominique Maison de Beauté

Quel est le meilleur conseil que vous Joëlle vous ait donné ?

Le Double Nettoyage encore et toujours ! Il ne peut pas y avoir de belle peau sans hygiène.

Et aussi la balance ! On peut aller au soleil mais avec un chapeau et en se protégeant. On peut boire un verre de vin mais pas la bouteille !

Joëlle c’est le bon sens et l’acceptation. On va vieillir mais ce qui compte c’est de bien vieillir.

Joëlle Ciocco Paris c’est aussi des Soins adaptés à votre peau, en êtes-vous adeptes ?

J’ai l’immense chance de recevoir les soins de Joëlle depuis plus de 20 ans. Chaque soin est une expérience unique qui va au-delà de la peau. Joëlle est la première à avoir eu une vision holistique de la peau. Un soin avec Joëlle c’est aussi un soin de l’âme.

Joëlle adore les citations ! En avez-vous une à lui partager ?

Il n’y a pas de zone magique sans zone de panique !

Merci pour ces quelques mots Olivia !

Les cosmétiques Joëlle Ciocco Paris d’Olivia Camplez

Share this post

Commencez à taper et appuyez sur Entrée

Panier

Votre panier est vide.